•                                                   
                                           

    VMQCA - Groupe de discussion

    GROUPE DE DISCUSSION

    Bienvenue dans le groupe de discussion de l'Association Régionale de Vélo de Montagne Québec-Chaudière-Appalaches. Qui que vous soyez, nous vous invitons à y participer et à exprimer sans gêne tout ce qui vous passe par la tête. Afin de respecter les autres interlocuteurs, nous vous demandons:

    1. de toujours signer vos messages (utilisez toujours le même nom ou surnom. Si vous voulez le protéger, créez vous un compte!);
    2. d'éviter de "polluer" le forum avec des messages insignifiants ou d'ordre trop personnel;
    3. d'éviter les attaques personnelles, les insultes, les sacres et le langage déplacé;
    4. d'apporter vos commentaires ou critiques de façon constructive, dans le respect des autres;
    5. d'utiliser la section marché aux puces pour le matériel à vendre ou recherché.

    Les assurances en vélo de montagne

    par wolverine, mercredi 28 juillet 2021, 09:16 (il y a 84 jours) @ wolverine

    En réalité, toute la pratique du plein-air est touchée par la problématique des assurances. Réseau Plein-air (voir La Presse en cette journée du 27 juillet 2021) prépare actuellement un inventaire des besoins d'assurances auprès des sites offrant des activités (randonnée pédestre, escalade, vélo, ski de randonnée, etc). Si lesdites assurances coutaient fort peu jadis (moins de 1 000$), non seulement les compagnies ne sont plus soumissionnaires mais celle qui étudie et offre une couverture peut monter la facture à 10 000$. Bref, il y a urgence d'agir! FQSC-vélo de montagne est sur ce dossier (Francis Tétreault).
    Et la situation est corrélée avec la pratique accrue des sports de plein-air par la population, très bonne chose s'entend! Mais sans constater une augmentation des réclamations auprès des assureurs même si hausse probable de blessures, le secteur privé semble viser le surprofit d'où rapidement, connaître par le milieu, l'état des lieux. Les poursuites au Québec ne me semblent pas en hausse exponentielle. Ici, les frais de santé sont publics au moins. Et la signalisation des pistes nettement mieux qu'il y a 20 ans quoique pistes extrêmes vraiment kamikazes!

    Tant qu'à moi,si l'activité a des bienfaits en santé physique et mentale, nettement plus que la mobilité en véhicules qui blesse et tue sur les routes mettons,qu'il est primordial de soutenir le développement loisir, touristique, sportif, l'État doit intervenir: assurance publique! Ce qui n'exclue nullement, d'avoir soi-même, des assurances personnelles..:-D


    Fil complet:

     Fil RSS du sujet