7 juillet 2010: Nouvel outil en cas d'accident impliquant des cyclistes

Suite à la chronique «Faites-vous plaisir», Jérôme Croteau nous a fait parvenir ce document, pondu par lui "en pleine écoeurite aigüe suite à l'accident de Rougemont". Il s'agit d'un formulaire permettant de sauver du temps aux journalistes de faits divers devant couvrir les accidents de vélo. Je n'ai pu m'empêcher de faire quelques suggestions à Jérôme, alors nous signons conjointement, 10% pour moi et 90% pour Jérôme.


Chers journalistes,

Toujours soucieuse de vous appuyer dans vos tâches et dans le but d'améliorer votre productivité, la direction du journal a créé pour vous ce nouvel outil que vous devez utiliser à partir de maintenant dans la préparation de vos prochains articles:

Instructions: complétez le formulaire, cochez les cases qui s'appliquent et cliquez sur VALIDER. Votre texte sera automatiquement mis en page. Vous n'avez ensuite qu'à cliquer sur PUBLIER pour l'approuver. À noter que les accords en genre et en nombre se feront automatiquement.

Un accident de la route impliquant un cycliste un groupe de cyclistes s'est produit vers heures à . Le cycliste, âgé de ans, circulait sur une route rurale urbaine à faible fort débit lorsque la collision s'est produite. Il a subi de graves blessures n'a pas survécu à ses blessures. Son décès a été constaté à l'hôpital. Le cycliste portait un casque ne portait pas de casque et il y avait une piste cyclable à proximité du lieu de l'accident dans la région à au moins 50 km du lieu de l'accident.

Quant au conducteur de l'automobile de la camionnette du camion du VUS, un homme une femme âgé de ans, il n'aurait subi aucune blessure souffrirait d'un violent choc nerveux. L'alcool serait ne serait pas en cause. Tout indique que c'est une distraction qui est à l'origine de l'accident. La police a retrouvé dans la voiture un iPhone en fonction avec message texte inachevé, un ordinateur portable ouvert, un iPod et des écouteurs, un Big Mac et un gros Pepsi entamés toutes ces réponses.

Selon la police, le cycliste roulait à vive allure se déplaçait de façon erratique n'aurait pas respecté la signalisation n'aurait pas dû circuler à cet endroit toutes ces réponses. Les résidants du secteur étaient d'avis que faire du vélo à cet endroit était imprudent dangereux suicidaire fulldébilementalfêlésulecrank toutes ces réponses.

Le service de police aimerait rappeler aux cyclistes de toujours respecter le code de la route, de porter un casque et d'utiliser les pistes cyclables.

INDEX